Septembre 2020 ; Où en sommes nous ?

Bonjour à tous, voici le « point moulin » en cette fin septembre.

Les dernières nouvelles :

Le Covid a retardé toutes les actions de l’association, et ce n’est que le 14 mai dernier que le bail emphytéotique a pu être signé avec M. André Bucas. Ce bail, d’une durée de 18 ans, confère à l’association un droit réel sur le bien immobilier.

Cette signature a permis d’avancer sur le dossier Fondation du patrimoine. Monsieur Jacques Hazo, délégué Morbihan de la Fondation, qui encourage le projet, vient d’en recevoir les dernières pièces.

Une demande de rescrit fiscal afin qu’ARPD puisse être reconnue d’intérêt général (en vue de pouvoir délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs), est aussi en cours de traitement à la Direction départementale des finances publiques du Morbihan.

Quant à la commune de Damgan, le conseil municipal réuni en juin a voté une subvention de 1200 euros pour la restauration de l’édifice. C’est une reconnaissance de la valeur patrimoniale du moulin.

La protection du patrimoine est « un équilibre assez subtil entre respect du droit de propriété et intérêt général», selon l’historien Erwan Le Gall.

Et puis cet été, l’exposition-vente de tableaux (qui devait avoir lieu pendant les vacances de Pâques en avril 2019) s’est tenue du 24 au 29 août, salle de La Rotonde à Damgan. De nombreux visiteurs ont admiré les aquarelles gracieusement offertes par Philippe Besson, peintre de Pénerf. Monsieur Besson et sa femme Claude étaient parrain et marraine de  l’exposition.

Les gravures du moulin réalisées par Degast’ (voir notre article ici) (qui sont toujours en vente à « Rêve de Bernique »), les tableaux et autres créations de Claire Autin, Monette Berrivin, Sylvette Chabrior, Annie Charret, Guy Corbineau, Patrick Perron, Jean-Jacques Trichet, ont aussi contribué à la réussite de cette manifestation.

À noter que les planches détaillées, façon Diderot et D’Alembert,  réalisées par Jean-Jacques Trichet, montrent le mécanisme compliqué du moulin à vent de Kervoyal, dont heureusement une grande partie a été conservée.

Des tee-shirts du moulin ont également été vendus.

Au total, malgré une date tardive fin août, le bilan de l’expo-vente a été positif. Outre une recette de 1484.91 €, quelques nouveaux adhérents, une publicité pour ARPD et l’équipe qui l’anime à travers les articles de presse, le moulin de Kervoyal a désormais pris la place qui lui est due au sein du patrimoine de Damgan.

Enfin, le 5 septembre, à la salle du Loch, ARPD siégeait pour la première fois au forum des associations.

Photos du moulin au 1er jour d’automne…

Revue de presse:

Ouest France et le Télégramme nous ont également consacré un article et nous les en remercions.

Pour les lire, cliquez sur les photos ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *